13ème Salon Ombre et Lumière du 4 au 12 novembre 2017

Le vernissage et toute la semaine de l’exposition ont été une réussite grâce aux talents toujours plus nombreux des artistes toujours plus créatifs de l’association Ombre et Lumière.

Les sujets foisonnants, multiples et inventifs étaient au rendez vous. Ils m’ont inspiré un petit texte poétique :

Si la nature vous paraît triste.Si le temps n’est pas très coopératif. Si les événements bousculent nos cœurs et nos corps. Les artistes ont envie de se liguer contre cet état de fait. Par leur imagination, leur talent et leur patience, ces artistes vous offrent un instant de lumière et de chaleur : A travers les paysages, la nature… A travers les personnages, les visages… A travers les superbes et diverses matières… A travers les vibrantes expressions abstraites… A travers tout simplement… les couleurs et les formes… Tous ces mystères suggérés dans les toiles multicolores et les sculptures vous feront rêver ou chuchoteront des poèmes et des contes à vos oreilles. Prenez le temps de vous évader quelques instants, ou plus encore ! Laissez aller votre sensibilité, ces œuvres vous émouvoir… Et pourquoi pas… vous donneront-elles envie de vous mettre vous-même aux pinceaux, aux couteaux si le cœur vous en dit.

Edgar Degas a dit :« La peinture, c’est facile quand vous ne savez pas comment faire. Quand vous le savez, c’est difficile ».

Les classes de collèges, de primaires et centres de loisirs de Boissy Saint Léger sont venus visiter l’exposition. Les enfants très intéressés ont fait le tour et se sont arrêtés devant les œuvres qu’ils ont préférées. Chacun a pu spontanément commenter une œuvre.
Christine Girling, Marie Christine Delvas, Rossan Livicini et Gérard Léger ont démontré différentes techniques, exercices appréciés des enfants et des adultes.

Lors du vernissage des artistes ont été récompensés :

Prix de la ville de Boissy st Léger : Virginie Sabrino

1er Prix peinture Ombre et Lumière : Jean Pierre Lemée

2ème prix peinture Ombre et Lumière : Rossan Livicini

Prix sculpture Ombre et Lumière : Serge Guarnierie

Prix sculpture Boesner : Séverine Lorteau

Prix peinture Boesner : Sophie Pépin

Une mention spéciale de la part du jury de la mairie a été attribuée à Gérard Léger pour son travail de pointilliste.

Le pianiste Nicolas Esperne a accompagné le public pendant cette agréable soirée.

Grâce à Monsieur Régis Charbonnier, maire de Boissy Saint Léger, à Madame Claire Chauchard, adjointe à la culture, aux adhérents, au bureau de l’association, aux services municipaux, nous rassemblons notre énergie afin que l’association Ombre et Lumière soit un espace de rencontres, de connaissances et d’échanges au service de la création artistique. Merci à vous.

Agnès Gayat, invitée d’honneur :

Les « Graphiques » naissent des couleurs qui envoûtent, des lignes qui s’échappent et des ensembles qui fascinent. Ce tout s’associe pour créer le désir de découvrir la face cachée de ces créations singulières.Derrière l’abstraction du premier regard, qui attire et attise la curiosité, des formes s’unissent et se concrétisent pour vous donner la sensation, dans un deuxième tempo chromatique, d’entrer dans la démarche imaginative de l’artiste. Soudain ces deux visions s’articulent et deviennent les deux battantsd’une porte virtuelle qui n’attend qu’une chose : que vous la franchissiez.  » Ma préférence a toujours été à l’abstrait. Je me raconte une histoire en peignant mes toiles et elles en évoquent sans doute d’autres pour celles et ceux qui les regardent. En multipliant les expériences graphiques et notamment en alternant l’encre, l’aquarelle ou encore l’acrylique, la veine abstraite qui m’anime depuis si longtemps s’est vue enrichie de collages délicatement posés sur la toile. Les couleurs se mêlent aux papiers et deviennent les points de contraste de mes peintures. L’espace négatif est tout aussi important que le sujet. Grâce à lui, le regard peut imaginer une ligne qui se prolonge ou qui s’ajoute. Il peut également donner l’impression de fragilité, comme si ces compositions allaient se briser ou au contraire faire émerger une dynamique picturale. Jeu infini du graphisme que j’ai toujours plaisir à explorer.

Agnès Gayat est née le 8 mai 1955 à Montreuil – Formation dans divers ateliers parisiens – Très vite elle enseignera l’aquarelle sur le Val de Marne dans un Centre Socio Culturel de 1995 à 2008.

Agnès Gayat enchaîne les expositions personnelles et collectives et obtient de nombreux prix depuis 2009.

Inscrite à la Maison des artistes : n° G847132

www.agnesgayat.com

gayat.agnes@orange.fr

 

Madeleine Deffieux Présidente de l’association Ombre et Lumière

← Retour